Limites dans les séances BDSM

Les soumis « sans limites » lors des séances BDSM

Bien sûr, je parle ici de ceux qui contactent des dominatrices professionnelles pour des séances BDSM. Bien que ces informations soient pertinentes aussi pour ceux qui sont dans des relations suivies, cela s’applique surtout aux clients qui me contactent pour une séance.

Souvent, quand je reçois des candidatures, la personne déclare qu’elle n’a “pas de limites”. Je trouve cela dérangeant pour plusieurs raisons. Pour commencer, tout le monde a des limites. Deuxièmement, je ne souhaite pas jouer avec quelqu’un qui n’a pas la volonté de faire ses proches recherches sur quelles pourraient être ces limites. Troisièmement, je n’ai absolument AUCUN intérêt à jouer avec un poisson mort..

Je suis impliquée dans la scène BDSM depuis une décennie, et même depuis plus longtemps si on considère que je faisais déjà du BDSM bien avant, avant d’être familière avec ce jargon. J’ai toujours eu des limites, et j’en ai toujours. Elles sont toujours changeantes, comme mes pratiques préférées, mais même une perverse comme moi a des choses qui ne sont soit pas intéressantes, soit qui me bloquent complètement. Chacun de nous a dans sa vie privée, des choses qui sont taboues, alors pourquoi tant de soumis disent qu’ils n’en ont pas ? Souvent quand je reçois un email disant que je peux faire ce que je veux avec un soumis, je réponds immédiatement la chose la plus torride à laquelle je peux penser. J’épargnerai à mes chers lecteurs et lectrices les détails des certaines de mes réponses habituelles, mais (sans surprises) même les soumis “sans limites” répondent rapidement : “Enfin; non, pas ça bien sûr!”

BDSM limites soumis

Si vous ne prenez pas le temps de vous renseigner avant de m’envoyer une candidature pour me servir, je ne gaspillerai certainement pas mon précieux temps avec vous. Comme mes loyaux sujets le savent, j’ai un protocole de rendez-vous qui est un peu plus strict que beaucoup de maîtresses ; qui ne requiert pas seulement de m’envoyer un questionnaire rempli et de payer un acompte, mais aussi de me rencontrer lors d’un verre avant que je décide si cela peut fonctionner. Si vous n’avez même pas lu mon site pour voir quelles sont mes limites, je refuserai systématiquement votre candidature car je n’ai simplement pas le temps pour quelqu’un qui veut une version fast-food du BDSM. Ce n’est pas mon style.

Quand quelqu’un me dit que je peux faire ce que je veux avec lui, c’est en fait plutôt un fardeau. Je préfère de beaucoup entendre quelque chose que vous voudriez explorer, et créer un scénario basé sur vos préférences, afin que nous puissions passer une bonne séance tous les 2. Ainsi que je l’ai dis plusieurs fois, je souhaite des soumis motivés et motivants. Vous avez un rôle à jouer dans notre interaction. Alors que je mène la séance, savoir ce qui vous excite m’inspire pour créer tel ou tel scénario. Je ne parle pas de “topping from the bottom” (quand un.e soumis.e qui essaye de diriger la séance), que je traiterai dans un autre post de blog, mais d’être un partenaire actif dans notre échange. Croyez-le ou pas, ce n’est pas amusant pour moi si je pense que vous ne retirez pas un peu de plaisir de tout cela. Si vous ne me donnez pas vos limites, vous risquez de vous trouver dans une situation qui ne sera dans le meilleur des cas, pas agréable.

Morale de l’histoire : Prenez votre temps pour définir vos limites avant de commencer une session BDSM, que ce soit  avec moi ou avec quelqu’un d’autre. Vous pouvez en avoir très peu, mais faites moi confiance, vous en avez.

Si vous aimez mes articles, n’hésitez pas de les partager sur les réseaux sociaux. Pour lire plus sur mes aventures BDSM plus régulièrement, suivez-moi sur Twitter.

Inanna Justice, Dominatrice professionelle

Paris

Partagez sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Vous souhaitez commenter ?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Shopping Basket

Confirm your age

We require users to be 18 years old (FR) / 21 years old (US)