latex sissy

Attaché et impuissant

Je veux vous écrire parce que je pense que je m’exprime mieux de cette façon qu’en parlant (même en *langue natale*, je suis un peu timide pour m’exprimer correctement).
J’en profite aussi pour écrire quand je sens encore les odeurs dans ma tête, votre parfum, le latex et le cuir. Je me sens comme si tout cela n’avait été qu’un rêve, je me sens même un peu léger et étourdi, mais incroyablement satisfait.
Au début, j’ai eu du mal à me mettre dans le rôle de soumis, je suis quelqu’un qui pense beaucoup, et je me sentais encore accablé de pensées. Mais ensuite, je me suis senti comme possédé et mon corps et ma tête se sont concentrés sur les sensations et le désir de ressentir.
J’ai adoré la première étape, Moi allongé sur la table. Je me sentais toujours en alerte, attendant ce qui allait se passer. J’ai aimé que vous m’habilliez et me maquilliez (vous l’avez fait très vite, je prends beaucoup de temps). J’aimais ses caresses, ses morsures et ses pincements, je ne savais jamais d’où elles pouvaient venir. Je n’oublierai pas ses doigts dans ma bouche, jouant avec ma bouche.
La deuxième étape est celle que j’ai particulièrement appréciée. Le sentiment d’être attaché et impuissant, incapable de parler ou de voir et toujours en suspens m’a fait entrer en transe. De plus, ses fouets et ses caresses me transportaient dans un autre monde. J’ai même oublié le plug dans mon cul. J’ai adoré ses fouets imprévisibles. Aussi ses fessées, sa voix. Toujours sa voix présente, douce, sensuelle.
Déjà dans la dernière partie, je me sentais totalement soumis à vous, je pense qu’à ce moment-là, je désirais vous faire plaisir en tout. Quand vous avez commencé à me pénétrer avec votre gode, j’ai encore eu des doutes si cela allait faire mal (j’ai aussi pensé que si le lavage était bon, je ne voulais pas faire de bêtises), mais cela n’a pas fait mal, après cela j’ai ressenti votre pénétration et dans cette position avec mes jambes fixées et vos mouvements et vos fessées m’ont transporté de nouveau en transe. Je sentais votre corps au-dessus du mien et je sentais sa respiration.
attaché impuissant
Merci pour cette dernière embrassade qui m’a ramené à la vie, au moment présent. Je dois vous remercier de m’avoir permis de vivre cette expérience. J’ai toujours été un peu timide en général, alors je ne l’ai pas beaucoup touchée, jusqu’à ce que vous m’en donniez la permission. Vous êtes vraiment très belle et sexy, j’ai aimé votre voix et vos yeux, j’étais un peu timide pour les regarder. Je ne peux pas non plus oublier ses mains fortes et ses pieds sexy.
Je pense que pour le prochain, je pourrais tolérer un peu plus de fouetter et de douleur en général, comme sur mes tétons. J’aimerais essayer avec les mains attachées dans les autres scénarios, je pense que c’est ce sentiment d’impuissance qui me plaît le plus.
Excusez la longueur de mes commentaires, j’aimerais vous revoir, ce sera dans quelques mois, peut-être en septembre ou novembre, nous verrons.

Abonnezvous à ma newsletter et suivez-moi sur OnlyFans, LoyalFans et  Twitter pour prendre de mes nouvelles régulièrement.

N’hésitez pas à partager mes articles sur les réseaux sociaux !

Inanna Justice, Dominatrice BDSM à Paris

*Je ne modifie pas les témoignages sauf pour enlever les détails qui pourraient compromettre l’anonymat ou la sécurité de moi ou l’autre. Les fautes appartiennent à l’auteur.

Vous souhaitez commenter ?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *