Témoignages

Je ne modifie pas les témoignages sauf pour enlever les détails qui pourraient compromettre l’anonymat ou la sécurité de moi ou l’autre. Les fautes appartiennent à l’auteur.

Le chemin qui amène vers l’inconnu

*Je ne modifie pas les témoignages sauf pour enlever les détails qui pourraient compromettre l’anonymat ou la sécurité de moi ou l’autre. Les fautes appartiennent à l’auteur.

Le chemin qui amène vers l’inconnu

Une première rencontre provoque forcément de l’attente, de l’incertitude, voire une forme d’appréhension car c’est un chemin qui amène vers l’inconnu, et toute découverte de soi comporte une part de risque et de doute. Mais votre sourire et votre présence balayent très vite cet état d’esprit, et me recentrent vers l’instant présent dans sa magie créative. Votre espace de jeu, jusque dans le clair-obscur, apparaît apaisant et s’abandonner à vos gestes, à vos mots devient alors une évidence.

Ressentir une perte de maîtrise, de contrôle, de ses réponses corporelles est un sentiment à la fois étrange et libérateur tant vos mains, à la fois fermes et délicates, spontanées et imprévisibles, composent une chorégraphie qui provoque une réaction entre l’éclat de rire et le gémissement. J’ai beaucoup aimé la simplicité de votre domination tactile, incarnée et sincère, qui crée immédiatement les conditions d’un partage et d’une ouverture.

Bien davantage qu’une somme de pratiques, la séance est un moment hors du temps où toute sensation est le prolongement et l’aboutissement de ce qui a précédé. A vos pieds, ou vulnérable face à la précision de vos instruments qui provoquent des frémissements de douleur et de plaisir entremêlés, il reste en mémoire des fragments d’image, de sons, reflets d’un langage poétique qui se renouvelle sans cesse. Et chaque moment d’intensité est suivi d’une pause, d’une forme de suspension qui aide à conserver un équilibre, une énergie, une sérénité et une confiance. Ce sont aussi vos regards, vos murmures qui rassurent tout en déstabilisant.

Enfin, je retiens avant tout la profondeur et la densité de la séquence finale. Immobilisé au sol, sans voir le monde qui est autour de moi. Pourtant, chaque respiration me semble plus ample, plus forte alors même que les sangles compriment mes mouvements. Car cela représente un retour à l’essentiel, à quelque chose de vital. Et après quelques minutes, votre présence devient lointaine mais me permet de rester conscient de ce qui est à l’extérieur. Avec l’impression d’être dans un lieu ou les émotions sont mises à nu, et ont trouvé leur place. Grâce à un beau voyage que vous avez rendu possible.

Abonnez-vous à ma newsletter et suivez-moi sur Twitter pour prendre de mes nouvelles régulièrement. Vous pouvez lire d’autres témoignages ici.

chemin témoignage

Partagez sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Vous souhaitez commenter ?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Shopping Basket

Confirm your age

We require users to be 18 years old (FR) / 21 years old (US)