Munch BDSM : qu’est-ce que c’est et à quoi s’attendre ?

Les Munchs : qu’est-ce que c’est et à quoi s’attendre ?

Vous rêvez de vous rendre à un rassemblement de 20, 30, 40 personnes ou plus où vous pourrez discuter du BDSM dans un environnement sûr et ouvert d’esprit ? Si le COVID a mis un frein aux activités de groupe pour l’instant, il ne faudra pas attendre longtemps avant de pouvoir à nouveau se réunir avec nos amis. Voici quelques informations à connaître avant de participer à votre premier munch afin que vous et tous ceux qui vous entourent passent le meilleur moment possible.

C’est quoi un munch de toute façon ?

Les munchs sont des événements où l’on se rend dans un café ou un restaurant pour rencontrer des personnes perverses partageant les mêmes idées, mais pas pour jouer. En général, on mange un repas ensemble, on boit un verre ou deux, et on bavarde. Parfois, des activités sont proposées pour briser la glace et lancer la conversation entre les participants. La plupart des repas sont ouverts au public, mais il est toujours bon de prévenir les hôtes à l’avance au cas où il y aurait une restriction du nombre de personnes dans le lieu.

Bien qu’il y ait un mélange de Dom(me)s et de soumis.es, il n’existe pas de protocole D/s. En d’autres termes, si vous êtes un soumis, vous n’allez pas courir dans tous les sens pour aller chercher des boissons pour les gens toute la nuit (à moins que vous ne le vouliez activement). Les Dom(me)s ne doivent pas s’attendre à ce que des personnes qui ne sont pas des employés de l’établissement leur offrent un service quelconque. Si vous êtes soumis, la seule chose que l’on attend de vous est d’être courtois. En fait, cela vaut aussi bien pour les Dommes que pour les soumis !

Pourquoi assister à un munch ?

Les munchs sont un endroit idéal pour rencontrer des gens dans la communauté, que ce soit pour jouer avec eux plus tard ou simplement pour avoir un peu de soutien pendant que vous en apprenez plus sur le BDSM. J’encourage toujours mes soumis à y participer pour en rencontrer d’autres et créer des relations où ils peuvent partager leurs histoires ouvertement. Avoir un réseau de soutien est très utile lorsque vous vous posez des questions sur votre sexualité et vos désirs.

N’allez pas à un munch en vous attendant à rencontrer la Dominatrice de vos rêves. Si elle est présente, échangez quelques mots avec courtoisie pour lancer la conversation et voir si elle est prête à en dire plus. Ne soyez pas lourd et ne vous attendez pas à ce qu’elle veuille passer la soirée uniquement avec vous. Elle est aussi là pour retrouver des amis.

Participer à un munch peut être une bonne première étape avant de se rendre à une soirée de jeu. Une fois que vous aurez rencontré quelques personnes à un munch, vous pourrez demander des conseils sur les fêtes les plus adaptées à vos envies, et peut-être même trouver un groupe avec lequel y aller.

Cela peut aussi être un bon point de rencontre pour quelqu’un avec qui vous avez discuté en ligne. Si cette personne ne se présente pas pour une raison quelconque, il y a beaucoup d’autres personnes à qui vous pouvez parler.

bdsm munch

Laissez vos jouets chez vous.

Les règles lors d’un munch

La plupart des munchs sont ouverts à tous, mais certains ont des objectifs spécifiques. À Paris, il y a le JPK (Jeunes parisiens et kinky) pour les moins de 35 ans. D’autres munchs sont réservés aux Dominatrices, d’autres sont réservés aux soumis. Assurez-vous que le munch auquel vous allez participer est approprié pour vous.

Lisez attentivement le règlement du munch avant de vous y rendre. Les photos ne sont généralement pas autorisées. Tout le monde n’est pas « out » (ouvert avec ses proches de sa sexualité), alors même si vous êtes tenté de prendre un selfie avec une Dominatrice sexy, réfrénez vos envies et gardez votre téléphone dans votre poche.

Les titres tels que « Maîtresses » ou « Maîtres » sont généralement déconseillés lors des munchs, sauf si vous êtes déjà en relation D/s avec quelqu’un. Cela m’irrite lorsqu’un soumis inconnu s’approche de moi et m’appelle Maîtresse (vous pouvez lire mon article ici sur les nombreuses raisons pour lesquelles je n’aime pas cela). Nous avons généralement des badges avec le nom que nous voulons utiliser pendant l’événement. Si vous savez que le vrai nom de quelqu’un est différent de celui qui figure sur le badge, abstenez-vous de l’utiliser.

Ne touchez personne sans sa permission lors d’un munch (ou ailleurs, d’ailleurs). Encore une fois, ce n’est pas une soirée de jeu, c’est une occasion de rencontrer des gens et de découvrir. Ce que j’aime dans cette communauté, c’est que nous nous demandons souvent les uns aux autres avant de faire la bise. Tout le monde n’est pas aussi à l’aise avec le contact physique, même si vous pensez que c’est innocent.

Ne soyez pas bizarre. Ne suivez pas une personne toute la nuit parce que vous la trouvez attirante. Non, c’est non. Soyez conscient du langage corporel. Il s’agit là d’aptitudes générales à la vie quotidienne, mais elles méritent d’être répétées.

Anonymat et discrétion

Il est possible que vous croisiez quelqu’un que vous connaissez à l’un de ces événements, mais ils sont là aussi, alors ne vous inquiétez pas. La communauté BDSM est généralement très discrète. Une partie de ce que nous défendons est que nous ne sommes pas jugés pour ce que nous faisons derrière des portes fermées, donc si vous rencontrez votre cousin ou votre patron, il y a de fortes chances qu’ils ne répandent pas de ragots sur l’endroit où ils vous ont vu.

Bien entendu, vous devez garder la même chose à l’esprit si vous voyez quelqu’un que vous connaissez. Si vous le pouvez, évitez les conversations sur la façon dont vous vous connaissez. Si cela vous gêne, saluez-la simplement de l’autre côté de la pièce et évitez de lui parler si cela vous semble être la meilleure solution.

La plupart des repas ont lieu dans une salle du restaurant où le public n’a pas accès, mais si ce n’est pas le cas, soyez discret dans vos conversations. Inutile de hurler à propos de la session incroyable que vous avez eue la veille, en divulguant tous les détails de vos jeux coquins. Le consentement ça s’applique aussi aux gens en dehors des jeux.

Courtoisie générale

N’oubliez pas que le personnel du restaurant est généralement très occupé le soir du Munch. Au Munch PariS-M, il peut y avoir plus de 50 ou 60 personnes. Soyez patient avec le personnel qui est là pour s’assurer que vous passez un bon moment. En tant qu’ancien employé de restaurant, je peux vous dire que les personnes qui se plaignaient bruyamment à leurs voisins de table recevaient beaucoup moins d’attention que celles qui disaient souvent « s’il vous plaît » et « merci ».

Si quelqu’un vous dérange, prévenez immédiatement les organisateurs. Ils sont là pour vous aider et s’assurer que tout le monde est respectueux et passe un bon moment. Nous préférons entendre parler d’un problème sur-le-champ plutôt que d’apprendre plus tard qu’il y a eu un comportement inapproprié.

Comment s’habiller pour un munch ?

Si vous vous rendez à l’improviste dans un munch, vous pourriez penser qu’il s’agit d’une fête d’entreprise ou d’une réunion de classe. Les gens sont habillés en vêtements de tous les jours ; vous ne verrez pas d’hommes en laisse ni de femmes vêtues de combinaisons en latex. Certains soumis porteront leur collier, mais c’est à peu près la tenue la plus perverse que vous verrez.

Habillez-vous comme si vous alliez à une soirée entre amis, ou peut-être un peu plus chic si c’est votre truc. Je porte généralement une jolie robe et des talons, tandis que mes partenaires masculins portent généralement un joli jean, une chemise boutonnée et des chaussures de ville.

MUNCH BDSM

Vous ne verrez pas des femmes habillées comme ça !

Dernière réflexion

Essayez de rencontrer à la fois des Dominatrices et des soumis pendant que vous êtes là-bas. Soyez ouvert d’esprit et reconnaissez que nous pouvons tous apprendre les uns des autres, quelle que soit votre identité.

Amusez-vous bien ! Nous ne sommes qu’une bande de pervers amoureux de la perversion qui veulent se rencontrer. Si vous y allez avec un esprit ouvert et en gardant ces conseils à l’esprit, vous passerez un bon moment.

Abonnezvous à ma newsletter et suivez-moi sur Twitter pour prendre de mes nouvelles régulièrement.

N’hèsitez pas à partager mes articles sur les réseaux sociaux !

Partagez sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

2 réponses

Vous souhaitez commenter ?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Shopping Basket