Les bases de la chasteté

Les bases de la chasteté

Cet article se cantonne à vous exposer la chasteté masculine car je n’ai aucune expérience quant à la mise sous clé d’une soumise. Bien que certains de mes soumis s’identifient à un autre genre durant nos sessions, pour plus de commodité dans la rédaction, j’utiliserai les pronoms il / lui.
Comme dans tous mes articles, le sujet ne sera traité qu’en surface eu égard l’infinité de possibilités qu’il offre. J’espère néanmoins qu’il suscitera auprès des novices de la chasteté curiosité et envie. Pour les adeptes de la mise en cage, je m’efforcerai de vous rappeler pourquoi votre petit oiseau est en cage. Amusons-nous !

Pourquoi la chasteté ?

La chasteté, c’est lorsqu’un homme consentant renonce délibérément au plaisir sexuel avec son pénis. Il peut également s’abstenir de plaisir anal.
La plupart des hommes chastes utilisent une cage de chasteté. Il s’agit d’un dispositif pouvant être de forme et de matière différentes : métal, silicone ou encore plastique étant les plus courants. La cage se compose généralement de deux parties : un anneau se posant autour du scrotum et une partie tubulaire courbée vers le bas dans laquelle vient se glisser le pénis. Les deux éléments sont maintenus solidaires l’un de l’autre par un cadenas à clé ou même un cadenas numéroté à usage unique (il faut le couper pour l’ouvrir). Une fois en place, la cage empêche la masturbation et, si elle est bien ajustée, rend impossible toute érection.
Pour calmer les ardeurs des plus téméraires d’entre vous, certains modèles sont même équipés de picot à l’intérieur de l’anneau ou du tube pouvant rendre un début d’érection très douloureux. D’autres modèles plus exclusifs peuvent même proposer un plug urétral : ce sont mes préférés ! Enfin, pour être exhaustive certaines cages sont équipées pour être portées avec un piercing Prince Albert ou encore un plus anal : je vous l’ai les solutions pour vous chastes sont infinies.
Par ailleurs, il existe des ceintures de chasteté, néanmoins ces dernières semblent tomber en désuétude à mesure que les cages deviennent populaires. Alors que certains préfèrent s’enfermer eux-mêmes, d’autres confient très souvent la clé de leur liberté à une Dominatrice (ou à une gardienne des clés dit souvent « key holder »). Je fournis des services de gardiennage de clés pour les débutants mais aussi pour les plus expérimentés, proposant des durées d’abstinence plus ou moins longues. N’hésitez pas à me contacter par mail pour de plus amples détails.
chasteté

Dommage que les ceintures sont plus trop à la mode !

Mais pourquoi un homme voudrait-il son pénis en cage ?

Les raisons sont nombreuses, elles peuvent être religieuses, morales ou encore pour renforcer les liens unissant le soumis et sa Dominatrice comme une preuve du de soi et d’un plein engagement dans la relation D/s. C’est également une marque d’appartenance, comme le collier dont je vous parlerai une autre fois. Un pénis en cage, c’est également une nette amélioration de la communication au sein de la relation, si si je vous assure ! Cela décuple également la frustration mais aussi les orgasmes, enfin qu’ils sont autorisés… Il existe autant de bonnes raisons d’être en cage qu’il existe de personnes.

Quels avantages pour la key holder ?

C’est bien connu : les hommes ne sont capables de réfléchir qu’avec un seul cerveau à la fois. Encourageons-les à le faire avec celui se trouvant entre les oreilles et non pas entre les jambes ! Les hommes en cage, en particulier ceux depuis une durée significative, ont un nette tendance à être attentif au bien-être des femmes. Lorsqu’un soumis me fait part de son souhait d’être enfermé longtemps, cela témoigne d’une confiance incroyable en moi.
La communication s’améliore dans la relation lorsque l’homme est chaste : la femme exprime plus facilement ses désirs, sexuels ou non. L’homme encagé est généralement plus ouvert aux suggestions de nouvelles pratiques, sous la couette comme ailleurs. Son plaisir tient à la décision d’être libéré ou non, il devient ainsi plus loyal et dévoué au plaisir de Madame.
chastete

Une cage de chasteté en silicone avec cadenas.

Durée d’enfermement ?

La mise en cage peut durer quelques heures le temps d’un jeu ou toute la vie. C’est selon ses besoins, ses envies, tout est possible. Certains de mes soumis s’enferment quelques jours avant notre séance. Je décide alors durant notre moment commun s’il a la permission de jouir. D’autres soumis arrivent libres et ne sont enfermés que durant le temps du jeu. Certains peuvent même être enfermés depuis des lustres, bien avant même notre rencontre. Comme dans toute relation D/s respectable, les parties prenantes doivent discuter au préalable de leurs attentes : il ne souhaiterait que quelques heures d’enfermement quand elle voudrait l’enfermer définitivement ou l’inverse. L’essentiel est de clairement exprimer vos désirs, vos limites. C’est un impératif pour que chacun y trouve son compte.

La chasteté est-elle une pratique BDSM ?

Il existe un élément de contrôle : la clé. Dès lors qu’elle est remise à sa partenaire il se crée un lien de subordination sans le claquement d’un fouet. Beaucoup de couples vanille pratiquent la chasteté. Encore une fois, cela peut renforcer le ciment du couple, rendre l’homme attentif à sa partenaire, dans tous les aspects de la vie : quotidienne comme sexuelle. Vous voyez ? La chasteté est vraiment bonne pour tous les hommes !
Ceci étant dit, la chasteté est très courante dans le BDSM, de nombreuses Maîtresses exigent de leur soumis un contrôle total de leur sexualité : la mise en cage est permanente. A minima, elles aiment une mise en cage de plusieurs jours avant une séance. Personnellement, j’aime quand mes soumis sont chastes durant la semaine précédant notre rencontre. Je sais qu’ils vont constamment penser à moi avant ce moment, je trouve ça très excitant.

Autres avantages & recommandations

La chasteté est une excellente option dans une relation D/s, surtout si vous ne pouvez pas voir votre Dominatrice très souvent. Il existe des modèles permettant une libération à un moment choisi par ses soins avant un retour en cage. Garder un partenaire sous clés permet de jouer à des jeux qui sont impossibles autrement : un système de récompenses et de punitions peut être mis en place. Alors vous préférez être libéré ou enfermé ? Dites-moi ! Se lancer dans la pratique de la chasteté n’est pas un événement anodin. Si vous êtes curieux d’explorer cette pratique, seul ou avec partenaire, je vous recommande d’essayer de vous abstenir de plaisir sexuel durant quelques jours, sans cage. Était-ce difficile ? Soyez honnête avec vous-même et votre partenaire. Cela évitera les découragements d’une pratique naissante et d’objectifs trop ambitieux pour un début. Cette recommandation est valable pour TOUTES les pratiques BDSM en général. Sans mauvais jeu de mot : la communication est la clé (de votre cage de chasteté…).
Si vous êtes débutant : commencez par porter une cage quelques heures à la maison, avec la clé à proximité et dans un lieu sûr. Devoir se rendre aux urgences pour la faire enlever : imaginez l’humiliation… et pas le genre d’humiliation que nous aimons ! Augmentez les temps d’enfermement petit à petit, progressivité et persévérance sont les maîtres mots. Puis, tentez l’expérience de la porter une nuit entière. Préparez-vous à ce qu’elle soit agitée. Ne faites pas ça la veille d’une importante réunion avec votre patron. Avec le temps et l’expérience cela devient plus facile.
Il existe de nombreuses cages sur le marché, choisir la bonne est impératif, surtout si vous souhaitez être enfermé longtemps. Assurez-vous qu’elle soit faite d’un matériau sans danger pour vous (acier inox / chirurgical, plastique de qualité, silicone). Même si vous envisagez un port limité de la cage dans le temps, de grâce n’achetez pas sur Amazon, Wish ou encore Ali Express. Mettez le prix pour votre confort, votre santé et votre sécurité.
Quant au choix de la key holder, si ce n’est pas moi, soyez très regardant et sélectif lorsque vous décidez de confier vos clés. Il y a beaucoup d’arnaques sur internet. Si cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas. Tout comme vous choisissez une Domina pour jouer en réel, faites vos recherches de manière complète : vérifiez tous les points habituels : a-t-elle un site web, est-elle présente sur les réseaux sociaux… Appréciez-vous son style de domination (distant et froid, chaleureux et attentionné, strict et perspicace) Ce sont tous ces éléments à prendre en considération lors du choix de la bonne personne.
La chose essentielle : Amusez-vous avec la chasteté ! Cela peut mener à de merveilleuses choses, que vous soyez seul ou avec votre partenaire.

Abonnezvous à ma newsletter et suivez-moi sur OnlyFans, AVN Stars et Twitter pour prendre de mes nouvelles régulièrement.

N’hésitez pas à partager mes articles sur les réseaux sociaux !

chasteté

Partagez sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

2 réponses

Vous souhaitez commenter ?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Shopping Basket