Comment évitez les arnaques

Nous parlons souvent de la sélection des clients, mais je pense qu’il est tout aussi important que les clients choisissent avec soin et précaution les Dominatrices pour éviter les arnaques. Quand un client se fait escroquer, cela nuit à TOUTES les professionnelles dignes de confiance. J’ai déjà parlé de certains de ces points dans un autre article, mais ça vaut le coup de les répéter.

Comme la plupart d’entre vous le sait, j’ai l’impression que c’est mon devoir d’éduquer au mieux (en me basant sur ma propre expérience et mes opinions personnelles, bien sûr), que vous décidiez de postuler pour une séance avec moi ou avec une autre Dominatrix.

Donc, comment être sûr que vous allez avoir une expérience extraordinaire quand vous faîtes le grand saut et recherchez une Dominatrice professionnelle? Voici quelques conseils pour évitez les arnaques.

arnaques dominatrice

Sa présence sur les réseaux sociaux

Est-elle active sur plusieurs plateformes de réseaux sociaux? La majorité des Dominatrices dignes de confiance ont au moins un compte Fetlife, plus Twitter, Instagram, Facebook, et souvent un site comme OnlyFans ou AVN. Depuis combien de temps est-elle sur ces sites? Publie-t-elle toujours les mêmes choses ou montre-t-elle une variété ? Tous ses posts se résument-ils à vous ordonner « paye, sale porc insignifiant » ou publie-t-elle à propos d’autres sujets? Échange-t-elle avec sa communauté? Est-elle suivie par beaucoup d’autres Dominatrices connues?

L’expérience qu’elle prétend avoir correspond-t-elle à sa présence sur les réseaux sociaux? Si elle dit avoir des années d’expérience mais a créé son compte Twitter il y a deux mois, méfiez-vous (il arrive que nos comptes soient supprimés, donc cela peut constituer une raison, mais une Dominatrice digne de confiance peut rapidement recréer un nouveau compte convenable).

Les vidéos de verification sont inutiles. Descendez son fil d’actualité et regardez ce qu’elle a publié au cours des années. Cela vous donnera également une meilleure idée de la personne avec laquelle vous vous engagez.

Les photos

Toutes ses photos sont-elles dans les trois mêmes ensembles de lingerie? A-t-elle des vêtements fétichistes de qualité? Même si vous n’êtes pas un fétichiste, prêtez attention à cela. N’importe quelle Dominatrice, qui s’est investie dans son travail, possède une variété de pièces en vinyle/latex/cuir qu’elle exhibera au moins occasionnellement sur ses photos, et je trouve que c’est une bonne indication de son sérieux. 

A-t-elle des photos de son espace de jeux ? Même les Dominatrices qui organisent leurs séances chez elles investissent dans du matériel de qualité. Qu’en est-il de ses toys ? Si son fouet donne l’impression de provenir de chez AliExpress, c’est probablement mauvais signe. Petite digression, cela me rappelle qu’il faut que prenne quelques photos des nouvelles additions de la ‘Justice Room’ !

Se montre-t-elle dans une variété de décors ? La plupart des Dominatrices professionnelles participent à des soirées de jeux et d’autres événements, visitent d’autres donjons, réalisent des sessions avec d’autres Maîtresses, etc. Si elle n’a de photos d’elle que dans un cadre alors elle n’aura probablement pas beaucoup d’expérience.

Y a-t-il des photos d’elle dans ses habits quotidiens/hors de son donjon ? Oui, nous utilisons les réseaux sociaux premièrement pour promouvoir notre marque, mais la plupart d’entre nous montrera une photo candide de nos intérêts hors du donjon, une fois de temps en temps. Ceux d’entre vous qui me suivent sur Twitter savent que mon fil d’actualité est rempli de photos de nourriture et de voyages, deux de mes autres passions.

Notez cependant que le fait qu’elle ne dévoile pas son visage ne signifie pas qu’elle n’est pas réelle. Même les meilleures d’entre nous ont des raisons pour agir de la sorte, comme la sécurité personnelle, pour protéger nos êtres chers, ou bien d’autres facteurs. Je connaît diverses Dominatrices formidables partout dans le monde qui chérissent leurs vies privées et ne veulent pas être identifiées dans la rue. Cela ne signifie pas que ce ne sont pas des Dommes exceptionnelles.

Le site internet

Si elle ne possède pas de site internet, c’est un grand signal d’alerte. C’est notre vitrine, notre boutique. Il ne doit pas nécessairement être sophistiqué, mais il devrait inclure son emplacement, ses critères de sélection, une variété de photographies (encore une fois, dans différents cadres et avec un bon équipement), et ses pratiques préférées. Même si elle ne réalise pas de séances en réel, elle devrait probablement avoir un site internet.

Il y a de très bonnes jeunes Dommes qui utilisent exclusivement les réseaux sociaux pour attirer des soumis. Encore une fois, ce n’est qu’un facteur pour déterminer le fait qu’elle soit bien réelle. Si elle est sur beaucoup de réseaux différents et qu’elle n’émet pas d’autres signaux d’alarme, c’est peut-être qu’elle a attiré suffisamment de clients pour ne pas avoir besoin d’un site internet.

La sélection

Pendant que vous choisissez votre future Dominatrice, informez-vous sur ses critères de sélection également.

Comment communique-t-elle avec ses nouveaux clients potentiels ? Si cela a lieu uniquement sur Snapchat, WhatsApp, ou dans les messages privés sur les réseaux sociaux, méfiez-vous. La majorité d’entre nous préfère les mails suivis d’un appel téléphonique ou vidéo.

Les acomptes

La plupart des professionnelles demande un acompte, surtout pour les sessions en réel, néanmoins si elle émet des raisons de s’alerter dans d’autres domaines et demande un acompte de 100% pour la première séance avec vous, prenez vos jambes à votre cou ! Si vous n’êtes pas sûre, demandez si elle offre du ‘social time’. Payez pour un appel vidéo d’une dizaine ou une quinzaine de minutes avant de vous engager dans une session de plusieurs heures qui pourrait coûter des centaines ou des milliers d’euros. Cela fait beaucoup moins mal de perdre 50€ plutôt que 1000€.

Offre-t-elle diverses options pour effectuer l’acompte ? Si elle n’utilise qu’une seule plateforme (CashApp, par exemple), faites attention. J’ai deux différents systèmes de traitement des paiements en carte de crédit, plus beaucoup, beaucoup d’autres options disponibles. Cela est le cas pour la plupart de mes amies Dominatrices professionnelles.

Dominatrice Maîtresse BDSM FemDom arnaques

Les premières interactions

Vous a-t-elle proposé un contrat de soumission dès le départ? Méfiez-vous.

Était-elle la première à initier le contact? Méfiez-vous. Aucune véritable professionnelle ne poursuit des soumis, ils viennent à nous.

A-t-elle débuté la séance immédiatement, sans être payée? Méfiez-vous. Une bonne Dominatrice ne vous insultera pas avant d’avoir reçu une forme de compensation (et d’avoir établi des limites!). Avant ce point, ce sera uniquement professionnel. Par exemple, si vous me contactez pour une séance, je suis très polie et pro. J’énonce les faits, je ne rentre pas dans les détails de ce que je m’apprête à vous faire lorsque nous jouerons. Nous discutons vos limites, prenons une date de rendez-vous, puis vous payerez un acompte. À partir de là, je commencerai à vous teaser, mais jamais avant. Si elle vient dans vos messages privés en vous insultant dès le départ, vous êtes très probablement tombé sur une arnaqueuse.  

Points bonus

Historique du site internet. L’un de mes clients va jusqu’à vérifier dans le site archive.org pour voir depuis quand son site a été créé. C’est un très bon moyen pour établir depuis quand elle travaille en tant que Dominatrice professionnelle. (Merci pour le conseil, Olivier)

Témoignages des autres clients. Cela peut être sur son site internet (même s’ils peuvent être aisément falsifiés) où elle publie ce que les soumis ont écrit à propos d’elle. Intéressez-vous à la diversité des styles littéraires si c’est sur son site. Vous pouvez aussi trouver des sites d’avis sur les travailleuses du sexe dans votre région.

Un blog. Si elle prend le temps d’écrire une fois de temps en temps, cela montre qu’elle est encline à faire des efforts pour montrer ce qu’elle connaît.

Passion. Donne-t-elle l’impression d’être investie dans ce qu’elle fait?

Pratiques. Elles devraient correspondre aux vôtres.

Sécurité. Semble-t-elle soucieuse du bien-être de ses clients? C’est, bien sûr, super important dans le donjon, mais aussi pour les jeux virtuels, elle devrait savoir comment établir des limites.  

Note finale

Utilisez votre bon sens. Si quelque chose sonne trop beau pour être vrai, ça l’est généralement. Vous recevez ce pour quoi vous avez payé, donc n’hésitez pas à investir dans la qualité. Rencontrer une Dominatrice professionnelle coûte cher, mais cela crée des souvenirs que vous allez chérir pendant longtemps. Prenez le temps nécessaire pour faire vos recherches pour que ces souvenirs soient positifs et ne pas vous en vouloir d’avoir pris une mauvaise décision.

 

Partagez sur vos réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Vous souhaitez commenter ?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

Shopping Basket