Mon livre : The Heart of the Dominatrix

Mon livre : The Heart of the Dominatrix

Après presque 2 ans sur ce projet, mon livre The Heart of the Dominatrix est enfin disponible !

Plus de 170 photos et 316 pages d’entrevues avec des Dominatrices autour du monde.

Vous pouvez visiter le site ici. J’ajoute beaucoup d’événements (dédicaces à Paris, entrevues…). N’hésitez pas à jeter un oeil !

10% des benefices sont partager entre les 21 femmes dans le livre. C’est une façon de soutenir les personnes qui ont contribuée à cet oeuvre.

Montrez-moi que vous appreciez tout ce que je fais pour la communauté BDSM et pour chacun d’entre vous et soutenez-moi dans ce projet ! Chaque achat est precieux pour moi.

Je conseille fortement l’édition rélié (il est trop beau !!) mais si vous n’avez pas la place chez vous, l’e-book n’est pas cher et vous pouvez le lire n’importe où.

*C’est en anglais et je ne compte pas faire une traduction pour le moment.

Achetez le livre ici :

E-book

Amazon links (hard cover, soft cover, e-book in most markets)

Amazon.SE

 

Suivez-moi OnlyFansLoyalFans et Twitter.

Partagez mes articles sur les reseaux sociaux.

Inanna Justice, Dominatrix in Paris

Colliers dans le BDSM

Colliers dans le BDSM

Les symboles sont importants dans le BDSM, et le collier est le symbole par excellence de la domination et de la soumission. 

Pourquoi le collier est-il si puissant ? Quelle est l’histoire du collier dans le BDSM ? Que signifie  » porter un collier  » ? Quels sont les différents styles de colliers ? Je vais essayer de vous donner des réponses rapides à chacune de ces questions, ainsi que mon point de vue personnel sur le collier. Bien que cet article ait pour but de donner des informations de base, le sujet est vaste et je ne prétends pas tout savoir. Prenez ce que vous voulez de cet article, en espérant en apprendre un peu plus au passage, et adaptez-le à votre propre situation. 

Chaque Domme a son propre point de vue sur le collier, veuillez noter que je partage avec vous mon point de vue personnel et ma façon d’aborder le sujet. Comme pour toutes les informations que j’écris, la chose la plus importante est que vous vous instruisiez (à partir de sources multiples, pas seulement mes articles) et que vous COMMUNIQUIEZ avec votre partenaire sur chaque petit détail, même si vous pensez que c’est évident. Parfois, ce qui semble être une évidence pour vous ne l’est pas pour l’autre personne. Il est toujours préférable de surcommuniquer que de subir plus tard les conséquences d’un malentendu. 

Une brève histoire du collier BDSM

D’après ce que j’ai lu, la première histoire utilisant le collier comme symbole dans le BDSM se trouve dans le livre Hisoire d’O, publié en 1954. Il faut préciser qu’Anne Desclos (alias Pauline Reage) n’était pas adepte du BDSM. Son livre est-il en partie responsable de ce que nous considérons comme quelque chose de courant aujourd’hui ? 

Dans la série Gor de John Norman, le collier est plus important. Ces livres sont des  » classiques  » mais je ne les ai pas lus en raison des critiques qui leur reprochent d’être très sexistes et  de mettre en avant l’humiliation des femmes. J’ai des choses plus intéressantes à lire et qui correspondent à mes convictions féministes ! Cela dit, il est possible que la « culture du collier » découle en partie de ces livres. Je vous laisse faire les recherches à ce sujet. 

Caractéristiques physiques d’un collier

Les colliers peuvent être faits de cuir naturel ou synthétique, de métal, de paracord (une corde en nylon), de dentelle, de latex ou de tout ce que vous pouvez imaginer. Même un morceau de ficelle noué autour du cou peut être utilisé comme collier symbolique ! Je n’entrerai pas dans les détails de la construction d’un collier, mais je vous invite à regarder en ligne les innombrables possibilités. Jetez un coup d’œil à ce site Web si vous voulez voir de magnifiques colliers fabriqués en France. 

Les colliers les plus courants dans le milieu BDSM sont ceux en cuir, naturel ou synthétique, dotés d’un anneau en D ou en O auquel on peut attacher une laisse. Il existe également des colliers électriques (souvent utilisés à des fins d’entraînement), des colliers de restriction de mobilité/posture, des colliers permanents, et bien plus encore. Encore une fois, je vous invite à faire quelques recherches de votre côté pour en connaître les nuances et les adapter à vos besoins et à vos envies. 

Le collier de jeu 

Le collier de jeu est utilisé pendant une séance ou lors d’un événement. Il n’y a (presque) pas d’obligations liées à ce type de collier : il est simplement utilisé pour montrer que le Domme fera de son mieux pour protéger son soumis et que celui-ci fera de son mieux pour satisfaire sa Maîtresse pendant la durée de leur relation. 

J’utilise souvent des colliers de jeu pendant les séances avec mes clients, en leur expliquant souvent (surtout s’ils sont novices en BDSM) que lorsque j’enlève le collier, il est temps de conclure notre séance. J’aime les colliers de jeu car ils constituent un rituel au début et à la fin de la séance qui nous aide tous les deux à nous mettre dans l’ambiance, ou à revenir progressivement à la réalité. 

Les colliers de jeu sont très utiles lorsque j’emmène mes soumis en ville. Je leur mets délibérément un collier, quelle que soit notre relation, afin que les autres Dommes sachent qu’elles doivent me demander avant d’interagir avec mon soumis. Bien que j’aime partager mes soumis, je suis très protectrice envers eux, surtout en public. En général, ils peuvent jouer avec qui ils veulent, mais ils doivent me consulter pour s’assurer que la Domme en question leur garantira la sécurité nécessaire à mes yeux. Dans ce contexte, le collier de jeu pourrait aussi être appelé le collier de protection. 

Vous pouvez également voir un soumis portant un collier lors d’un événement, même s’il est venu seul. Il s’agit d’un collier de jeu qui symbolise le fait qu’il est soumis. Encore une fois, n’oubliez pas de demander s’ils sont disponibles pour jouer avec vous. Et n’oubliez pas : demandez une fois et une fois seulement ! Si ce n’est pas un OUI enthousiaste, considérez que c’est un NON. Ne soyez pas insistant ou effrayant : la communauté BDSM est très soudée et nous n’apprécions pas que les soumis (ou n’importe qui d’autre, d’ailleurs) se sentent en danger de quelque façon que ce soit. 

collier bdsm

Le collier de considération et le collier de dressage comme tremplins

Il y a souvent des étapes avant qu’un soumis ne reçoive un  » collier complet « . Le collier de considération est souvent la première étape sur le chemin de l’appartenance potentielle, et est le plus souvent utilisé au début d’une relation D/s. Il indique une sorte de période d’essai. Comme son nom l’indique, le soumis est considéré pour l’appartenance, mais aucune des parties ne s’est pleinement engagée. La Domme commence son évaluation du soumis, et le soumis fait de même de son côté pour voir si une relation à long terme est réaliste. Le collier de considération est souvent porté pendant une période déterminée, de plusieurs mois à plusieurs années, avant de passer à l’étape suivante. 

Ensuite vient souvent le collier de dressage. Certaines personnes sautent cette étape et passent directement du collier de considération au collier complet, ou bien elles peuvent sauter le collier de considération et utiliser uniquement un collier de dressage. L’idée est la même : il y a un lien symbolique entre la Domme et son soumis, mais rien de trop officiel. Le soumis peut toujours être autorisé à jouer avec d’autres Dommes (avec ou sans la permission de la Domme, selon ce que le couple a convenu), le soumis peut être autorisé à assister à des événements pour rencontrer d’autres personnes, mais pas à jouer… Le collier de dressage est souvent accompagné de tâches que la Domme s’attend à voir exécutées régulièrement : un mantra, un entraînement au rôle de soumis, ou toute autre chose qu’elle juge appropriée. 

Collier complet/permanent et propriété

C’est souvent le rêve de nombreux soumis, mais est-ce réaliste pour la plupart d’entre eux ? Les colliers complets sont souvent donnés après des années de service à une Domme. Je suis constamment contacté par des soumis qui veulent avoir un collier immédiatement et j’en ris tout simplement. Tu ne me connais même pas et tu veux t’engager dans une relation à long terme ? ! C’est complètement irréaliste. 

Le collier intégral n’est pas nécessairement un collier physique, bien qu’il le soit souvent. Il peut s’agir d’un bracelet, d’un collier, d’une bague… ou d’un tatouage. L’idée d’un collier permanent est juste cela : il est permanent et ne devrait pas être enlevé à moins de mettre fin à la relation. 

Les cérémonies de remise de colliers sont courantes lorsqu’un collier permanent est donné. Elles peuvent se dérouler entre le Domme et le soumis, ou en présence d’autres personnes. Certaines cérémonies de collier sont un simple échange de vœux, d’autres sont des célébrations élaborées. J’ai assisté à de nombreuses cérémonies de collier et chacune est différente, comme chaque couple est différent. 

De la façon dont je le vois, il y a beaucoup de responsabilités pour les deux parties en ce qui concerne la propriété. Cela peut sembler amusant, mais en réalité, c’est beaucoup de travail ! Le collier serait à la relation D/s ce que l’alliance est au mariage : les parties se sont engagées à rester ensemble pendant une longue période, peut-être (idéalement) pour la vie. Le soumis renonce souvent à certains droits, comme celui de ne pas pouvoir jouer avec d’autres Dommes, les responsabilités financières, ou tout ce qu’elle décide… mais elle doit aussi s’assurer que son soumis est protégé à tout moment. C’est beaucoup de travail !  

La grande question

Dois-je avoir des soumis à collier ? La réponse courte est non. J’ai cependant des colliers dédiés à certains soumis, une sorte de collier de considération ou de formation qui n’appartient qu’à eux (donc un cran au-dessus des colliers de jeu que j’utilise en séance). Je n’ai pas l’intention de les remplacer par un collier permanent de sitôt. Même pour arriver à ce point dans une relation avec moi, il faut beaucoup de choses : que nous jouions (TRÈS) bien ensemble et que nos penchants s’alignent, qu’ils aient prouvé qu’ils feraient ce que je dis, quand je le dis (dans les limites que nous avons établies, bien sûr), et qu’ils soient prêts à faire des sacrifices réguliers et importants pour mon bien-être. Je me suis déjà engagée dans une relation à long terme avec ces personnes, mais nous n’avons pas encore franchi l’étape finale. 

Est-ce que j’envisagerais de donner un collier permanent ? Bien sûr ! Mais à ce stade, la question ne se pose pas. Même mes meilleurs garçons ont un long chemin à parcourir avant d’en arriver là. Et je sais que j’ai encore beaucoup à faire avant d’être prête à assumer cette responsabilité ! 

Dernières paroles

Les colliers peuvent être un accessoire merveilleux ou avoir une signification beaucoup plus profonde dans une relation. C’est à chacun d’entre nous de décider ce qui convient le mieux à notre situation actuelle, et aussi de considérer l’avenir des deux parties concernées. Il n’est pas nécessaire de suivre le protocole typique du collier : faites ce qui vous rend heureux, vous et votre partenaire. Il peut s’agir d’un symbole physique du lien qui vous unit, que ce soit pour une heure ou pour la vie… ou simplement parce que vous aimez la sensation qu’il procure autour du cou. 

Si vous voyez quelqu’un avec un collier, ou une Domme avec un soumis avec un collier à ses pieds, n’hésitez pas à demander ce qu’ils pensent de ce sujet. Je suis sûr que vous obtiendrez un spectre large de réponses, et cette délicieuse panoplie de croyances peut vous aider à déterminer ce qui vous convient le mieux. 

Amusez-vous, soyez prudents et restez kinky !  

Written in collaboration with Podopheleus.

Be sure to check out his website for more articles on FemDom, being a submissive male, mental health, and much more.

collar collaring bdsm

Follow me on OnlyFansLoyalFans and Twitter to keep up with my marvelous, kinky life.

Share my articles on social media!

Inanna Justice, Dominatrix in Paris

Inannapoly : jeu de société BDSM

Inannapoly : jeu de société BDSM

Certains d’entre vous ont peut-être vu sur les réseaux sociaux que j’ai créé un jeu de société BDSM appelé Inannapoly. Pour le moment, la seule façon d’y jouer est de jouer avec moi. J’envisage de mettre le jeu en vente, mais ce ne sera pas avant quelques mois au moins. En attendant, vous pouvez me contacter pour convenir d’un moment pour jouer.

Inannapoly jeu BDSM

La boîte d’Inannapoly.

Comme il s’agit d’un nouveau projet, je propose une promotion pour ceux d’entre vous qui souhaitent faire partie de mes bêta-testeurs pendant que je règle les détails. Plutôt que de payer pour X heures pour une session BDSM « classique », vous payez un montant fixe pour jouer. Je veux que les joueurs me fassent part de leurs réactions afin de m’aider à perfectionner le jeu, donc il y aura un court débriefing après notre partie. Il n’y a pas de temps minimum ou maximum pour jouer. Vous pouvez perdre très vite ou nous pouvons jouer pendant 3 heures ! Tout dépend des dés…

Il ne s’agit pas d’une séance typique où je prends en compte vos fantasmes et crée une expérience sur mesure : vous venez au Justice Room, nous jouons une partie d’Inannapoly, nous faisons un débriefing, et vous continuez votre chemin.

Pour vous donner une idée de la durée d’une partie, lors des premiers essais, elle allait de 50 minutes à 1h40. Jusqu’à présent, je n’ai joué qu’avec un seul joueur à la fois, mais je serai ravie d’accueillir deux ou trois joueurs pour une partie. Si cela vous intéresse de faire une partie à plusieurs, envoyez-moi un message via mon site web.

Inannapoly

Les régles de jeu.

Le but d’Inannapoly

Le but est d’arriver à la fin du jeu sans perdre tout son argent ou d’utiliser son « safe word » (mot de sécurité qu’on utilise dans le BDSM pour sortir d’un jeu/une pratique). J’ai essayé de donner une variété de pratiques, mais vous savez tous que je suis un peu sadique, donc il y a pas mal de jeux d’impact et de choses qui vous font faire  » aïe « .

C’est une session où je ne tiens pas compte de vos limites, même si je m’adapte à vos problèmes de santé le cas échéant pour certaines pratiques. Je ne veux pas donner trop de détails, mais pour vous donner une idée de certains cases du plateau, voici une petite liste :

  • Edging (masturbation forcée sans autorisation de jouir)
  • Bâillon 
  • Paddle
  • Camisole de force 
  • Canne anglaise
  • Pegging (sexe anal)
  • Positions de soumission

Il y a bien sûr la taxe FemDom à payer, mais certaines cartes « chance » vous permettent d’obtenir des Inanna Bucks.

Si vous voulez essayer de me battre à mon propre jeu, contactez-moi pour plus de détails et nous pourrons fixer une date de jeu. Si une partie à plusieurs vous intéresse, faites-le moi savoir dans votre message et je m’arrangerai avec un autre joueur. C’est aussi envisageable d’organiser une partie avec une de mes consoeurs et un autre soumis. 

Je tiens à remercier mon cher ami de BDSAime.com, qui a réalisé une conception graphique incroyable et m’a aidé à régler de nombreux détails. Sans lui, je n’aurais pas pu avoir un si beau jeu de société ! Visitez son site Web pour lire ses aventures avec des Dommes professionnels et ses réflexions sur le BDSM.

Pour ceux qui aiment cette idée, j’ai un autre jeu sur lequel je travaille… Détails à venir sur Twitter et dans ma newsletter.

J’ai hâte de jouer avec beaucoup d’entre vous !

 

Inannapoly

Cartes chance et Inanna Bucks

Abonnezvous à ma newsletter et suivez-moi sur OnlyFans, AVN Stars et  Twitter pour prendre de mes nouvelles régulièrement.

N’hésitez pas à partager mes articles sur les réseaux sociaux !

Inanna Justice, Dominatrice BDSM à Paris

Le prix d’une Dominatrice

Le prix d’une Dominatrice

Si l’idée de rencontrer une Dominatrice professionnelle vous intéresse, vous vous demandez probablement pourquoi nous facturons à un taux horaire aussi élevé. Est-ce que tout tourne autour de l’argent pour nous ? La réponse courte est non, pas du tout. La réponse plus exhaustive est également non, mais nécessite quelques explications. Voici diverses raisons pour lesquelles notre taux horaire est si haut. 

Dépenses financières 

L’équipement

L’équipement d’un donjon coûte très cher. Un seule meuble peut coûter des milliers d’euros. Un martinet réalisé à la main et de bonne qualité coûte au moins 100€. Le prix d’un fouet tressé à la main commence autour de 200€, d’un gode de bonne qualité autour de 50€. La plupart des Dominatrices professionnelles réputées possèdent de larges collections de ces items et bien plus. Menottes en cuir, cagoules, pinces à tétons, chaînes, paddles… la liste est longue.  

Les vêtements

Vous aimez nous voir porter des tenues fabuleuses, des robes bien taillées, latex, cuir et dentelles. Les collants en soie et la lingerie de qualité sont coûteuses et doivent être remplacés régulièrement. Je possède une vaste garde de robe dédiée aux fétichismes pour qu’à chaque fois que nous nous rencontrions, je puisse porter une nouvelle tenue magnifique que vous pourrez admirer, et j’ajoute constamment des pièces à ma collection. 
Et puis il y a aussi nos chaussures…
Dominatrice prix

Vous aimez les tenues fétiches ?

Les produits hygiéniques 

Les préservatifs, le lubrifiant, les gants jetables, et les produits d’entretien sont une dépense mensuelle à laquelle la plupart des gens ne pense pas. J’estime, en moyenne, que pour une séance, j’utilise un minimum de 10-20 gants, plus s’il y a beaucoup de jeux anaux ou MedFet.
Tous mes jouets sont trempés dans une solution pour les stériliser avant et après chaque utilisation. Tous les godes, même s’ils sont stériles, auront un préservatif. 
En entrant dans la salle de bain, vous trouverez un petit kit de toilette qui inclut une poire de lavement jetable, un rasoir, une brosse à dents, et bien sûr une serviette propre. Des petites dépenses qui s’additionnent. 
En parlant des serviettes, vous ne pouvez pas savoir combien de lessives nous devons faire ! Les serviettes, les draps, les chiffons à foison. Une session = une lessive (voir plus). Et non, je ne possède pas un esclave domestique pour moi. Mes exigences sont bien trop hautes pour confier à n’importe qui d’autre mon ménage.

Le lieu 

Avoir un endroit dédié au jeu coûte très cher, surtout dans les grandes villes. J’ai la chance d’avoir un donjon, The Justice Room, rien que pour moi. Comme vous le savez, le loyer à Paris est très élevé. J’ai presque 40m2 à Paris inter-muros à payer…
Malheureusement à Paris, la location d’un donjon n’est pas possible, si ça l’était, cela coûterait au moins 50€ de l’heure (et je pense que je suis prudente avec ce chiffre). Je vous laisse faire le calcul, en prenant en considération l’une de nos plus grosses dépenses, les taxes. 

Les taxes

La plupart des Dominatrices professionnelles renommées payent leurs impôts. Cela signifie qu’un pourcentage énorme de ce que nous gagnons va à l’État. Je ne me plains pas. J’apprécie toute la protection sociale que j’ai en France, mais 24% de mes revenus vont directement à l’État. 
Alors que nous payons nos impôts, nous ne pouvons pas déduire nos nombreuses dépenses comme les autres business. Par conséquent, tout l’argent que nous dépensons dans le matériel mentionné plus haut n’est pas considéré comme frais professionnels. 
Heels fetish prix dominatrice BDSM

Les dépenses cachées

Vous appréciez nos jolies photos? Un shooting coûte entre 100 et 300€ (ou plus) pour 10-15 images. L’hébergement du site, la pub, les services d’administration du site, les frais des sites comme OnlyFans ou LoyalFans… Ce ne sont pas nécessairement d’immenses dépenses, mais cela s’additionne à la fin du mois. N’oubliez pas que je suis un business et que j’ai les mêmes dépenses que les autres petits business. 

Le temps en dehors des séances

L’administration et les mails 

Pour chaque candidature que j’accepte, j’en refuse deux (la qualité et non pas la quantité chez moi). Je prends toujours le temps de répondre aux mails, même s’il s’agit de refuser une séance avec quelqu’un. Cela peut paraître peu mais ça s’accumule assez rapidement. La communication régulière avec mes clients prend du temps, que ce soit à travers ma newsletter, des SMS, ou des mails. Encore une fois, ceci est un business et comme les autres, je fais mon possible pour construire une relation avec mes clients. 
En plus, il y a beaucoup de branleurs qui nous contactent. Des fantasmateurs qui veulent juste échanger quelques mails mais n’auront jamais l’intention de réserver une séance. D’autres qui veulent délibérément gaspiller notre temps (va savoir pourquoi ?!). Quand j’acceptais encore les appels téléphoniques et les SMS, j’étais submergée par ces gars. Ce n’est que depuis que j’ai restreint ma procédure de réservation (et appris à les flairer à un kilomètre) que ça a commencé à être moins problématique pour moi, mais cela continue de se produire et mange mon temps précieux. 
Poster sur les réseaux sociaux prend un temps MONSTRUEUX. Pensez à la manière dont vous avez trouvé mon site. Sûrement grâce à Twitter ou Google, n’est-ce pas ? Si je ne passais pas des heures par semaine à créer et poster du contenu, vous ne m’auriez jamais trouvée. 
La rédaction des articles sur mon site prend du temps. Faire ma compta prend du temps. Écrire ma newsletter prend du temps. Éditer les photos et vidéos prend du temps. En moyenne, pour chaque heure passée en séance, je consacre au moins trois heures à réaliser le travail administratif, et encore je ne prends pas en considération le temps passé à téléverser des photos sur des sites comme LoyalFans ou OnlyFans.  

La préparation des séances et le ménage 

Pour ceux qui m’ont déjà rencontré en séance, vous savez que mon espace de jeux est impeccable. Le sol ne se nettoie pas tout seul et puisque vous serez probablement amenés à être à 4 pattes, je veux m’assurer qu’il n’y ait pas de saleté indésirable dessus. Avant une séance, je re-nettoie tous les jouets que j’ai prévu d’utiliser. Pour ceux qui ont déjà fait des séances avec moi, vous êtes-vous déjà aperçus que tout était déjà sorti et que je ne me retrouvais pas à fouiller dans mes tiroirs à la recherche d’objets ? Il y a une raison à cela ! Tout ce qui touche votre corps a été nettoyé à fond à l’avance. 
Et puis mes cheveux, mon maquillage, et ma tenue parce que quand vous arriverez, je veux être aussi magnifique en personne que sur mes photos et vidéos.
Le nettoyage après une séance prend un temps considérable. Après une bonne session, on dirait souvent qu’une tornade a ravagé ma salle de jeux. Tout ce que j’ai utilisé doit être lavé avant d’être rangé, et encore une fois le sol, les poignées de portes et l’équipement (oui, avant ET après la séance). 
FemDom fetish prix dominatrice

Notre formation

Nous ne sommes pas nées en sachant comment manipuler un fouet singletail sans risque. La capacité à comprendre comment diriger un soumis dans le subspace en ne se servant uniquement d’un regard ou de quelques mots prend des années à apprendre. Savoir comment prendre soin d’une personne traversant un moment incroyablement intense nécessite une stabilité et des connaissances émotionnelles.
La plupart d’entre nous a reçu un entraînement extensif avant de débuter le métier de Dominatrice professionnelle, soit grâce à notre style de vie soit en nous formant avec d’autres pros. Personnellement, j’avais déjà une décennie d’expériences dans le BDSM avant de devenir pro. Je fréquentais des événements (et le fais toujours), je regardais d’autres personnes jouer, je lisais sans arrêt des livres et articles non seulement sur la façon de pratiquer sans danger mais aussi sur l’arrière-fond psychologique des jeux. J’ai investis dans des ateliers en ligne ou en personne, assisté à des festivals, et posé des questions. Je le fais toujours, et continue de perfectionner mes connaissances par des moyens variés. 

La valeur de mon temps

Les travailleurs hautement qualifiés sont chers, peu importe le domaine. Si vous deviez changé le toit de votre maison, vous pourriez le faire pour pas cher. Mais y’aura-t-il des problèmes dans le futur ? Vous pouvez avoir une coupe de cheveux pour pas grand chose mais allez-vous grimacer à chaque fois que vous vous verrez dans un miroir ? 
Beaucoup de personnes me disent que si je descendais mes tarifs, j’aurais plus de réservations. C’est peut-être vrai, mais je veux de la qualité et non de la quantité, et je pense qu’il en est de même pour les clients qui viennent me consulter. Ce que je propose est un service de luxe, et je facture ce que je pense mériter. J’offre mon énergie intime (en plus de toutes les choses que j’ai déjà listées) et si vous voulez accéder à cela, il faudra se conformer à mes exigences. 
Est-ce que consulter une Dominatrice pro est réservé aux riches ? Absolument pas, mais aux personnes extrêmement motivées et dévouées. Certains de mes clients économisent pendant des mois pour passer quelques heures avec moi et j’adore cela. Cela montre qu’ils sont prêts à faire des sacrifices pour bénéficier d’une expérience qui restera avec eux pendant longtemps.  

Note finale

Je n’ai pas écrit cet article pour justifier mes prix. Je l’ai rédigé pour ceux d’entre vous qui n’apprécient pas le travail que nous faisons à sa juste valeur. J’espère que certains d’entre vous arrêteront de croire que le travail du sexe est de l’argent facile. Je pense que la plupart de mes clients comprennent déjà la fierté que je tire de mon travail et comprennent qu’il ne s’agit que de cela: du travail. C’est un métier que j’aime, même les parties moins amusantes et glamours. Je suis assez chanceuse de gagner ma vie en faisant quelque chose qui me passionne. Tout le monde ne peut pas dire cela, peu importe le secteur d’activité. 
Ceux d’entre vous qui apprécient ce que nous faisons à la fois durant et en dehors des séances, vous êtes précieux et nous vous adorons. 

Abonnezvous à ma newsletter et suivez-moi sur OnlyFans, LoyalFans et  Twitter pour prendre de mes nouvelles régulièrement.

N’hèsitez pas à partager mes articles sur les réseaux sociaux !

Inanna Justice, Dominatrice à Paris

Inanna Justice BDSM prix dominatrice dominatrix

Inanna Justice, Dominatrice à Paris